incoxike.visites

14/01/2016

Bilan Volkswagen !!!

z20846.jpg

L’année 2015 restera dans l’histoire de Volkswagen une année noire, la tricherie sur les émissions des moteurs Diesel découverte aux Etats-Unis ayant coûté à Martin Winterkorn son poste et déclenché une série de bouleversements externes et internes dont on ne mesure pas encore complètement les effets. Le bilan des ventes de la marque pour l’année s’en trouve bien sûr affecté même si d’autres facteurs entrent en jeu également pour expliquer la baisse de 4,8% des ventes globales.

Les résultats de la marque sont contrastés selon les régions mais il n’y a pas vraiment de motif de satisfaction pour la marque allemande. La panne globale du marché chinois, qui représente 44% des ventes de VW, a largement contribué à plomber le total, puisque que la baisse y est de 4,6%. Les ventes du second marché le plus important, l’Europe de l’Ouest, sont au contraire en progression de 4,7%, l’Allemagne restant la locomotive avec +3,9%, au même titre que l’Espagne et l’Italie et la France où VW progresse rappelons-le de 3,8% sur l’ensemble de l’année.  Mais il convient de noter  que ces chiffres annuels, même s’ils sont positifs, sont inférieurs à la progression globale du marché et surtout ne reflètent pas la tendance du moment puisque VW accuse désormais une baisse sur le marché européen avec -2,1% en décembre, seule l’Allemagne étant encore dans le vert avec +2,7%, l’autre région positive étant la Chine, d’un petit 0,3% pour le dernier mois de 2015. Au niveau mondial, la baisse s’accélère puisque VW affiche -7,9% au total sur le mois de décembre.

Les USA, épicentre du tremblement de terre qui a secoué la marque, sont également en baisse de -4,8%. Dans les autres régions, où les volumes sont moins importants, c’est la Berezina. Volkswagen est à -38,8% en Russie, et chute encore plus vite que le marché en vrille au Brésil où la marque perd également -38%.

Sur le marché des véhicules utilitaires légers, Volkswagen a vendu 430 800 véhicules, soit -3,5% par rapport à 2014. Si la série T (Transporter, Caravelle, etc) s’en tire à peu près avec 1,4% de croissance, le Caddy et l’Amarok sont globalement en baisse. Au niveau des régions, l’Europe de l’Ouest, le plus gros marché de VW dans l’utilitaire, est à -2,5%.

Même si les dégâts sont au final relativement limités grâce à l’élan pris sur le premier semestre, Volkswagen termine l’année en mauvais état. 2015 est un millésime à oublier pour le constructeur. En sera-t-il différemment en 2016 ? Rien n’est moins sûr puisqu’il faudra se refaire une image, gérer les rappels liés à la crise des Diesel truqués et remettre la machine, désorganisée par les changements profonds dans l’organigramme, en ordre de marche…

Source : Volkswagen via LeBlogAuto.com

Ventes VP 2015 2014 %
Europe 1 713 500 1 681 400 1,9
Europe Ouest 1 503 800 1 436 700 4,7
– Allemagne 601 000 578 400 3,9
Europe Est 209 700 244 800 -14,3
– Russie 78 400 128 100 -38,8
Amérique du Nord 592 100 586 700 0,9
– USA 349 400 367 000 -4,8
Amérique du Sud 458 200 662 600 -30,9
– Brésil 335 600 541 700 -38,0
Asie-Pacifique 2 836 100 2 970 900 -4,5
– Chine 2 630 000 2 758 200 -4,6
Monde 5 823 400 6 118 700 -4,8

10:03 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Volkswagen | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, vw, volkswagen, 2015 |  Facebook |

Bilan Bentley !!!

bilan,bentley,2015

Troisième exercice consécutif supérieur à 10 000 unités écoulées pour Bentley. Un exercice 2015 toutefois moins réussi que le précédent…

En marge des premières livraisons du SUV Bentayga, qui devrait attirer de nouveaux clients, le constructeur britannique dévoile son bilan pour l’exercice écoulé.

Première information : la livraison à l’échelon mondial (Bentley a augmenté sa présence à 58 marchés) de 10 100 unités… Soit un recul par rapport aux 11 020 exemplaires compilés en 2014.

Deux facteurs expliquent ce petit repli. Primo le ralentissement constaté sur le marché chinois entre 2014 (2560 unités) et 2015 (1615 unités). Secundo la baisse sur le marché américain entre 2014 (3186 unités) et l’an dernier (2864 exemplaires), le marché américain représentant quand même toujours près d’un tiers du total (28 % précisément).

En Europe hors Angleterre ? 1695 unités en hausse de 10 %. A domicile ? 1457 unités soit soixante-dix exemplaires de plus qu’en 2014. A noter évidemment aussi la tenue du marché du Moyen-Orient avec 1274 exemplaires contre 1263 unités en 2014.

Source : Bentley via LeBlogAuto.com

09:46 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Bentley | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, bentley, 2015 |  Facebook |

04/12/2015

Top Gear !!!

z20705.jpg

Top Gear devrait être de retour sur les écrans de la BBC le 8 mai prochain. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Chris Evans lors d’un interview accordé au Guardian.

Une page s’est définitivement tournée avec le départ des trois animateurs historiques de l’émission. Top Gear sera désormais animé par Chris Evans. Le tournage des épisodes a déjà débuté et des escales à l’étranger sont d’ores et déjà prévues : « Nous allons en Amérique faire notre premier inter-continental en janvier » déclare Evans.

16 épisodes sont planifiés pour cette nouvelle saison qui sera prête le 5 mai et sera diffusée à partir du dimanche suivant, soit le 8. Toujours aucune information n’a été dévoilée sur les autres animateurs qui accompagneront Chris Evans, mais ce dernier avait déjà évoqué il y a quelques semaines la possibilité d’être aux commandes du show seul.

Pendant ce temps, Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond ont aussi lancé le tournage de leur nouveau divertissement qui sera proposé via la plateforme Amazon Videos.

Source : The Guardian, Standard via LeBlogAuto.com

20:15 Écrit par nuknuk31 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : top gear, chris evans |  Facebook |

25/09/2015

Nouveautés en vrac !!!

z20159.jpg

z20160.jpg

z20161.jpg

z20162.jpg

z20163.jpg

z20164.jpg

z20165.jpg

z20166.jpg

z20167.jpg

z20168.jpg

z20169.jpg

z20170.jpg

z20171.jpg

z20172.jpg

z20173.jpg

z20174.jpg

z20175.jpg

z20176.jpg

z20177.jpg

z20178.jpg

z20179.jpg

z20180.jpg

z20181.jpg

z20182.jpg

z20183.jpg

22:23 Écrit par nuknuk31 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/08/2015

Nouvelle R4 ...

z19806.jpg

Cette version, baptisée Renault ReFour, imagine ce que pourrait donner une version modernisée de la Renault 4L, tout en conservant son esprit originel. C'est un projet qui adopte un style plutôt néo-rétro, tout comme celui de la dernière génération de Twingo, et qui préfigure ce que pourrait être une concurrente éventuelle aux actuelles Mini, Fiat 500 et DS 3.

z19807.jpg

z19808.jpg

z19809.jpg

z19810.jpg

Source : Turbo.fr

10:54 Écrit par nuknuk31 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2015

Visite chez Kahn Design ...

z19765.jpg

Voici une série de photos prise chez Kahn Design, un célèbre préparateur anglais du coté de Bradford et qui sévit avec pas mal de talent sur quasiment tout ce qui se fait chez les british mais pas que. Et question showroom, on en prend plein les mirettes ...

 

z19766.jpg

z19767.jpg

 

z19768.jpg

z19769.jpg

z19770.jpg

z19771.jpg

z19772.jpg

z19773.jpg

z19774.jpg

z19775.jpg

z19776.jpg

z19777.jpg

z19778.jpg

z19779.jpg

06/08/2015

Top Gear !!!

z19761.jpg

En marge de l’officialisation du partenariat entre les trois anciens animateurs de Top Gear et Amazon, le producteur a tenu à apporter les premières précisions au sujet de cette future émission.

Ancien producteur de Top Gear, Andy Wilman a donc suivi la même route que ses compères, Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond. Beaucoup d’habitués de Top Gear se posent des questions sur le format de cette future émission. En voici les premiers détails.

Pour Wilman, la proposition d’Amazon constituait « l’offre la plus solide et la plus intelligente ». Les éléments décisifs sont nombreux à commencer par l’aspect financier, mais également une certaine liberté de ton et d’action : « Argent, liberté et amour de la qualité. Ces trois choses étaient attirantes […] C’est important pour nous, nous n’aimons pas les interférences et nous ne voulons pas être surveillés ».

L’émission pourrait conserver l’esprit de Top Gear avec une alternance entre défis, séances en studio et escapades à l’autre bout du monde. Toutefois, Andy Wilman promet « beaucoup de nouveautés ». Trois saisons sont pour l’instant prévues avec un total de 12 épisodes d’une soixantaine de minutes par saison.

Source : hollywood reporter via LeBlogAuto.com

03/08/2015

Touring !!!

z19725.jpg

z19726.jpg

z19727.jpg

z19728.jpg

z19729.jpg

z19730.jpg

z19731.jpg

21:32 Écrit par nuknuk31 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, 320d, touring |  Facebook |

Clarkson et ses acolytes ...

z19724.jpg

Les tractations autour de la nouvelle émission automobile de Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May ont offert de nombreux rebondissements, après l’éviction du premier et le départ des deux autres acolytes de Top Gear . Attendu das un premier temps sur Netflix, le trio a finalement conclu un accord avec Amazon Prime.

Bien que le coût de la transaction n’a pas été confirmé (on parle de 250 millions de dollars pour 3 ans), le service de streaming aurait fait un investissement significatif pour s’octroyer les faveurs des trois animateurs face à Netflix. Dans la foulée, Jeremy Clarkson a déclaré, « Je me sens comme si j’étais monté sur dans un biplan et dans un vaisseau spatial », avant que Richard Hammond n’ajoute, « Amazon ? Oh oui ! », confirmant ainsi la nouvelle.

De son côté, James May a annoncé, «  Nous sommes devenus une partie de la télévision intelligente de demain. Ironique non ?  », en référence à toutes les critiques relatif au niveau intellectuel de l’émission durant sa diffusion sur BBC2. Jay Marine, le vice-président Amazon Prime vidéo pour l’Europe a ajouté, « Les clients nous ont dit qu’ils voulaient voir l’équipe de retour sur les écrans, et nous sommes ravis que cela se produise chez nous. Nous sommes impatients de proposer cette émission qui sera l’une des plus attendues à l’échelle mondiale en 2016  ».

Il faudra donc patienter encore quelques mois avant de découvrir la nouvelle émission automobile du trio.

Source : Toutelatele.com

26/04/2015

Ferdinand Piech Démissionne ...

z19422.jpg

Ferdinand Piech a perdu la partie qu’il avait entamée. Mis en minorité par le conseil de surveillance à cinq contre un, le patriarche de la famille Piech-Porsche n’attendra pas l’assemblée générale pour en tirer les conclusions et a démissionné de tous ses mandats dans le groupe Volkswagen, comme son épouse Ursula qui était également membre du conseil de surveillance, a annoncé Volkswagen samedi.

L’intérim sera assuré par Berthold Hube, le représentant d’IG Metall au conseil de surveillance, jusqu’à ce que le nouveau président du conseil de surveillance remplaçant Ferdinand Piech soit nommé. Ce devrait être Martin Winterkorn, l’actuel président du groupe, avec qui Piech avait pris ses distances il y a deux semaines, à la surprise générale. Peut-être pas tant une surprise que ça, d’ailleurs, puisque Piech s’était déjà offert la tête de deux prétendants au trône précédemment, lorsqu’ils menaçaient son pouvoir discrétionnaire sur le groupe : Bernd Pischetsrieder d’abord en 2006, sous le prétexte de divergences de vues sur le traitement de Scania et le retrait de la Phaeton, un des domaines réservés de Piech, puis Wendelin Wiedeking lors du psychodrame financiéro-familial en 2009 lorsque ce dernier tenta de prendre le contrôle du groupe Volkswagen via Porsche et que Piech, dans une manoeuvre digne des traités de tactique militaire qu’il affectionne, retourna la situation.

Dans les deux cas Ferdinand Piech avait pu rameuter à lui le reste du clan qui détient toujours la majorité absolue des parts du groupe Volkswagen. Pas cette fois. Le cousin Wolfgang Porsche a conservé son soutien à Winterkorn, tout comme le Land de Basse Saxe et les représentants du personnel, mettant Piech en minorité. Alors qu’on pensait que le patriarche, ayant perdu une bataille, était à la manoeuvre pour rebondir lors de l’assemblée générale prévue dans deux semaines, sa démission entérine sa défaite.

Quelles vont être les conséquences de son retrait ? Il est trop tôt pour le savoir, mais certains des projets nés de son initiative, comme la Volkswagen Phaeton ou Bugatti, perdent un allié de poids, tout comme les initiatives de prestige de façon générale, Winterkorn étant d’abord un réaliste. De même la politique sportive du groupe pourrait subir une réorientation. On sait que Piech, qui déteste Bernie Ecclestone, a toujours mis son véto à la participation du groupe en Formule 1. Là encore son départ pourrait amener à une réévaluation de ce projet.

Il est difficile de croire que le bon docteur Piech accepte la défaite de bonne grâce. Il reste un actionnaire de poids et une personnalité incontournable dans le clan Piech-Porsche. Même hors des structures, son pouvoir de nuisance reste considérable. Prochain épisode le 5 mai avec l’assemblée générale du groupe.

Sources : Reuters et divers via LeBlogAuto.com