incoxike.visites

14/01/2014

Bilan 2013 de Bentley

Tout est dans la nuance. Alors que Rolls-Royce revendique le trône de l’ultra luxe, Bentley revendique celui du marché du luxe tout court pour 2013…

Indéniablement, les ventes de Bentley sont supérieures à celles de Rolls-Royce, avec 10.120 unités contre 3.630. Une hausse de 19% pour le B ailé, poussé par la nouvelle Flying Spur : 2.005 exemplaires livrés sur les 4 derniers mois de l’année… La nuance entre les deux marques britanniques provient du décalage de prix. L’essentiel des ventes de Bentley est réalisé sur la gamme Continental, tandis que la Mulsanne dont le prix de base est globalement équivalent à celui de l’entrée de gamme de Rolls, la Ghost, reste confidentielle par rapport à la Phantom

L’Amérique est le premier marché de la marque. L’ensemble du continent (Nord et Sud) a absorbé 3140 Bentley (+28%), avec l’essentiel bien entendu pour les Etats-Unis. Vient ensuite la Chine avec 2.191 véhicules, en légère basse par rapport aux 2.253 de 2012. L’Europe continentale accueille 1.480 véhicules (+11%), et la Grande-Bretagne à elle seule 1.381 (+25%). Le Moyen Orient progresse de 45% pour atteindre  1185 véhicules, tandis que la région Asie-Pacifique gagne 26% à 452 véhicules. Hors Japon, puisque 291 Bentley ont trouvé preneur dans l’archipel en 2013 (+53%).

z12671.jpg

Source : Bentley via LeBlogAuto.com

Bilan 2013 de Porsche

La bonne santé commerciale et le dynamisme de la marque de Zuffenhausen à la clôture de l’exercice écoulé pourrait se résumer à une donnée : + 15 %. Comme l’augmentation des exemplaires livrés l’an passé par rapport à un déjà fort bon millésime 2012.Sans grande surprise, Porsche a affiché une santé insolente en 2013. Son bilan final se chiffre à 162 145 unités livrées aux quatre coins du monde, soit une progression de 15 % par rapport à l’exercice 2012. Et sans surprise non plus c’est bien le Cayenne qui fut encore la Porsche la plus plébiscitée comptant pour plus de la moitié du total (84 000 exemplaires). Ensuite on retrouve la 911 à quelques 30 000 exemplaires quand la doublette Boxster/Cayman culmine à 25 500 unités.

Au niveau géographique, le marché américain est resté le premier débouché Porsche avec 42 323 exemplaires, + 20,8 %, pour un total de 49 562 unités pour la plus large zone America. La zone Asie Pacifique/Afrique et Moyen-Orient a atteint 61 534 unités en hausse de 20,3 %.

Impossible de ne pas chiffrer le marché chinois : 37 425 exemplaires en hausse de 19,9 %. Enfin en Europe, Porsche a totalisé 51 049 unités en hausse relative de 4,4 % dont 20 638 unités (+17,8 %) pour son seul marché domestique.

Si Porsche salue ce bilan et envisage faire mieux notamment avec la 911 Targa et le Macan, c’est bien évidemment le futur petit frère du Cayenne qui devrait permettre de progresser encore cette année. Pour mémoire, à court terme, Porsche table sur 200 000 unités à l’horizon 2018. Quant au bilan financier qu’on imagine juteux et toujours plus rentable, patience jusqu’à la communication des chiffres.

z12670.jpg

Source : Porsche via LeBlogAuto.com

20:32 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Porsche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, 991, targa, bilan, 2013 |  Facebook |

Bilan 2013 de Seat

Il y a peu, Seat était menacé de disparition, faut de ventes insuffisantes. Mais la marque a retrouvé grâce à la Leon le chemin de la croissance. Sauvé?

2013 restera comme une bonne année pour Seat malgré un marché européen difficile qui représente les trois quarts de ses ventes. 10,6% de croissance pour la marque espagnole du groupe Volkswagen avec 355.000 ventes dans le monde, et 273.200 en Europe. Sur notre continent aussi, les ventes ont augmenté de presque 10%. Premier marché, l’Allemagne (+20,3% / 76.600 véhicules), suivie de l’Espagne (+6% / 58.900) et la Grande-Bretagne (/17% / 45.700).

Comme tout le monde, Seat cherche à exister hors du marché sinistré de l’Europe, et enregistre une croissance de 13% de ses ventes sur ce périmètre. Symbole de cette croissance plus forte, trois marchés hors Europe font leur apparition dans les 10 premiers marchés de la marque : Mexique (5ème / +0,4% / 21.200), Algérie (6ème / +26,9% / 20.500) et Turquie (8ème / +90,4% / 11.100).

L’Ibiza reste toujours le fer de lance avec 154.100 unités, mais recule de 7,7%. C’est surtout la nouvelle Leon qui dope les ventes : 102.800 ventes dans le monde, en hausse de 44,4%. Avec 28.900 immatriculations, la Mii complète le podium avec une hausse de 43,2%. Toledo, Altea et Alhambra réalisant environ 20.000 unités chacune, et l’Exeo a cessé sa production en juillet dernier.

Croissance des ventes retrouvée pour Seat, avec le meilleur résultat depuis 5 ans… mais la marque doit à présent prouver à Volkswagen qu’elle est sur le chemin de la rentabilité… Et devra convaincre les autorités suprêmes du groupe que des investissements dans de nouveaux modèles, comme un SUV, ne seront pas inutiles…

z12669.jpg

Source : Seat via LeBlogAuto.com

20:28 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Seat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, 2013, seat, frankfurt, francfort |  Facebook |

Bilan 2013 de Skoda

Seat en fête, Škoda en berne. En 2013, malgré une actualité plutôt importante, la marque tchèque a enregistré une baisse de ses ventes de 1,96%. La marque est cette fois-ci tirée vers le bas par la Chine.

Nouvelle Octavia berline et break, Rapid Spaceback, Yeti et Superb facelift, lancement du Yeti en Chine… Une actualité importante, mais qui n’a pas empêche les ventes de Škoda de diminuer en 2013. 920.800 véhicules vendus, une baisse de -1,96% par rapport aux 939.200 de l’année 2012.

En Europe de l’ouest, la marque enregistre une progression, grâce au succès de la nouvelle Octavia : 339.600 véhicules sur le continent, soit une progression de 3,1% de ses volumes, et un gain de deux dixièmes de part de marché à 3,2%. L’Allemagne est le principal marché de la marque sur le continent (le second au global), avec +2,9% (136.400 immatriculations). La marque tchèque a également enregistré une progression sur les marchés d’Europe centrale et d’Europe de l’est (Lituanie, Lettonie, Estonie, Serbie, Pologne ou République Tchèque…).

Progression également à l’international : Israël (14.400 / +11,7%), Algérie (9.100 / +85,3%), Turquie (12.800 / +23,2%).

Mais cela ne suffit pas face au recul sur d’autres marchés importants : la Russie (87.500 / -11,7%) ou l’Inde (22.600 / -34,2%), mais surtout la Chine. Sur son premier marché, en hausse de 20% environ, Škoda a enregistré un recul de 3,7% (227.000 véhicules).

z12668.jpg

Source : Škoda via LeBlogAuto.com

20:21 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Skoda | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, 2013, skoda |  Facebook |

Bilan 2013 d'Audi

Une nouvelle année record pour Audi, dont les ventes ont été dopées par la nouvelle A3, mais aussi par la Chine, marché vital pour la marque qui y réalise un tiers de ses1.575.500 ventes.

L’Europe reste le principal marché d’Audi dans son ensemble, puisque la marque y a écoulé 732.300 véhicules sur l’année 2013. Une légère baisse de 0,9%. Sur ce nombre, 250.025 véhicules ont trouvé acquéreur en Allemagne. Avec 142.039 clients, la Grande-Bretagne devient le quatrième marché de la marque, qui prend pour la première fois la tête du marché du « premium » devant BMW et Mercedes. En France ce sont 57.012 véhicules qui ont été vendues, soit un recul de 8,3%.

De gros espoirs aux Etats-Unis pour Audi, qui y a enregistré une progression de 13,5% avec 158.061 véhicules vendus. Une progression supérieure à celle du marché, et similaire à celle des ses rivaux allemands et de Lexus, qui sont donc encore loin devant. 2014 devrait marquer une nouvelle progression avec la commercialisation de l’A3 au printemps, puis du Q3 en fin d’année.

La Chine, c’est l’Eldorado d’Audi (et du groupe Volkswagen). La marque est donc hyper-dépendante de ce marché et près d’un tiers des ventes de la marque y sont réalisées : 491.989, soit une progression de 21,2%. Le lancement de la production locale du Q3 n’explique pas tout (42.501 ventes néanmoins), puisque les autres modèles assemblés en Chine (Q5, A4L et A6L) ont tous connus une forte croissance de leurs ventes.

Derrière ces marchés les plus importants, Audi a écoulé 10.002 véhicules en Inde, 20.031 en Corée du sud ou encore 28.735 au Japon.

Plus de 1,5 million de véhicules, c’était l’objectif fixé pour 2015. Deux ans d’avance sur le plan donc, grâce à la Chine qui bat elle même largement son objectif de 450.000 ventes cette année. Succès des ventes donc, mais il reste à la marque à gérer son évolution dans les années à venir, en particulier au niveau du design qui au vu des derniers concepts cherche sa nouvelle voie.

Les résultats des rivaux BMW et Mercedes sont attendus dans les jours prochains…

z12667.jpg

Source : Audi via LeBlogAuto.com

20:15 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Audi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, 2013, audi |  Facebook |

Bilan 2013 de Volkswagen

Plus de six millions de véhicules pour la marque Volkswagen en 2013, avec une situation difficile sur certains marchés, sauvée par le dynamisme de la Chine, plus que jamais vital pour le groupe allemand.

5,93 millions de véhicules particuliers portant le logo Volkswagen vendus en 2013, c’est un nouveau record. Une croissance de 3,4% à l’échelle mondiale, qui masque des disparités flagrantes. En Europe, la marque subit les difficultés du marché locale, avec une baisse de 3,7% à 1,64 million d’immatriculation, dont 586.100 en Allemagne (-4,4%). Pour la France, ce sont 141.406 voitures particulières qui ont été vendues, en recul de 0,2%.

La situation n’est guère plus florissante en Amérique, avec un recul de 6,9% aux Etats-Unis, de 16,7% au Brésil et de 3% en Argentine, ou encore de 9,7% en Inde.

Pour les utilitaires, la marque stabilise ses ventes. Les 551.900 exemplaires livrés représentent en effet une croissance de 0,3%. Un résultat qui cache aussi des disparités : 160.000 véhicules en Amérique du Sud (+8,3%), 20.140 (+3,3% en Afrique, principalement Afrique du Sud, 20.150 (+6,4%) en Asie-Pacifique et un recul de 9,4% (26.900) au Proche-Orient. En Europe, principal marché, les ventes reculent de 3,5% (314.400).

La marque est sauvée par la Chine. Avec des ventes en progression de 16,6%, la marque Volkswagen a immatriculé 2,51 millions de voitures sur le plus gros marché du monde. Avec une baisse de sa part de marché (croissance globale de 20%). 38% des ventes globales de la marque sont réalisées en Chine, et même 42% pour le seul segment des véhicules particuliers…

z12666.jpg

Source : Volkswagen via LeBlogAuto.com

20:09 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Volkswagen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/12/2013

1957 Edition !!!

Tiens donc, la Coccinelle 60's, 70's, 80's aurait elle donné des idées à d'autres constructeurs ??? Apparemment oui !!!

z11862.jpg

z11863.jpg

17:00 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiat, 500, 1957 edition |  Facebook |

16/08/2013

Kombi Last Edition !!!

z9543.jpg

Comme prévu, Volkswagen Brésil a confirmé l’arrêt de la fabrication du Combi après 56 ans de production locale. Malgré son âge, le Combi (Kombi) reste parmi les véhicules utilitaires les plus vendus au Brésil, mais la loi prenant effet au 1er janvier 2014 et qui impose l’ABS et les airbags frontaux sur tous les véhicules semble contraindre VW à arrêter définitivement la production.

Les derniers 600 exemplaires feront l’objet d’une série limitée appelée « Last Edition », vendue exclusivement au Brésil. Cette série limitée comprend une peinture bicolore spécifique bleu clair/blanc, des jantes blanches de 14 pouces, des pare-chocs et clignotants blancs, des vitres teintées ainsi qu’un intérieur bicolore.

Cette série limitée sera disponible à la vente dans les show-rooms brésiliens à la fin du mois, et il faudra débourser 85.000 réaux brésiliens (soit environ 27.000 euros) pour s’offrir le dernier modèle VolksWagen avec moteur à l’arrière.

z9544.jpg

z9545.jpg

z9546.jpg

z9547.jpg

z9548.jpg

z9550.jpg

z9549.jpg

z9551.jpg

Source : BeCombi.com

14/06/2013

30 Millions ...

z8850.jpg

Ce matin, l’usine Volkswagen de Wolfsburg a fêté la 30 millionième Golf. C’est une TDI BlueMotion, mais pour d’évidentes raison, on préférera illustrer par deux GTI.Concrètement, 30 millions de voitures, cela veut dire que chaque jour, depuis 1974, il se vend 2 000 Golf dans le monde. Le cap des 10 millions a été passé en 1988 (soit après 14 ans de carrière.) Les 20 million sont dépassé avec la Golf IV et donc, une douzaine d’année plus tard, la Golf franchit une nouvelle dizaine de millions. Elle peut remercier les marchés brésiliens, américains ou chinois, qui compensent le plafonnement des ventes en Europe.
A ce propos, il faut noter le coup de com’ de VW: la Golf est produite dans plusieurs pays, mais c’est en Allemagne que l’on dépasse les 30 millions. Qui plus est, avec une TDI BlueMotion qui ne consomme que 3,8l aux 100km, histoire de souligner les efforts du constructeur.

Du côté des variantes exotiques, la Golf I n’est plus produite en Afrique du Sud depuis 2009. En Chine, la Golf IV et la « Bora 5 portes » ont quitté la scène en 2008. Mais elle est toujours présente au Brésil!

z8851.jpg

Source : LeBlogAuto.com

19:18 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Volkswagen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2013

991 Turbo & Turbo S ...

z8264.jpg

Après la dernière 911 GT3, la famille de la Porsche 911 s’agrandit officiellement avec l’arrivée des nouvelles versions Turbo et Turbo S. On en profitera pour rappeler que si la 911 souffle ses cinquante bougies (et sept générations) en cette année, c’est aussi cette année le quarantième anniversaire de la 911 Turbo. Déjà quatre décennies que la suralimentation se décline sur l’icône du constructeur de Zuffenhausen.

z8265.jpg

Il y a environ dix-huit mois, Porsche renouvelait son mythe en dévoilant la Porsche 911 Type 991. Suivait la dernière GT3 comme nouveauté. Débarquent officiellement les Turbo et Turbo S partageant le flat six 3,8 l suralimenté par deux turbos à géométrie variable pour 520 ch et 550 ch respectivement au crédit de la Turbo et de la Turbo S pour un niveau moyen de consommation en recul de 16 %. En théorie ? 9,7 l/100 km à 227 g/km de CO2.

z8267.jpg

A noter que ce qui était anticipé se confirme puisque la puissance sera transmise via une boîte à double embrayage sept vitesses PDK comme la GT3, une GT3 dont elles reprennent aussi le système de roues arrière directrices.

z8266.jpg

Notons donc le système Porsche Active Aerodynamics (PAA), une première pour la 911 Turbo, système de stabilisation du roulis Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC), Porsche Active Suspension Management (PASM), qui gère le réglage électronique des amortisseurs, et le Porsche Stability Management (PSM) sans omettre l’incontournable transmission intégrale laquelle a été optimisée pour en cas de besoin offrir un surcroît de couple sur le train avant et l’inédit système aérodynamique actif (spoiler avant rétractable en trois segments et aileron arrière se déploie à travers trois niveaux) .

z8268.jpg

Pus en détails : la Turbo S revendique 560 ch entre 6 500 et 6 750 tr/min, 700 Nm (750 Nm avec la fonction Overboost du Pack Sport Chrono de série) quand la Turbo affiche 520 ch entre 6 000 et 6 500 tr/min, couple de 660 Nm entre 1 950 et 5 000 tr/min (710 Nm lorsque la fonction Overboost de l’option Pack Sport Chrono est activée).

z8269.jpg

Porsche avance un chrono inférieur à 7’30″ pour la Turbo S au Nürburgring avec gommes de série. Alléchant mais loin de sa meilleure ennemie japonaise (un chrono devant du reste encore baisser avec la Nismo). Pour tous les autres détails qui compléteront ces infos mécaniques, je vous invite à disséquer le microsite officiel. Ces nouvelles versions de la gamme 911 seront commercialisées à partir de fin septembre. La 911 Turbo est disponible en France au prix de 163 919,00 €, la nouvelle 911 Turbo S au prix de 197 288 € T.T.C.

z8270.jpg

Source : Porsche via LeBlogAuto.com

14:41 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Porsche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 991, 911, turbo, turbo s, pdk, flat 6 |  Facebook |