incoxike.visites

13/10/2014

Ettore Bugatti !!!

z17386.jpg

Dans le cadre de la soirée du Groupe Volkswagen, Bugatti a présenté en première européenne pour le lancement du Mondial de l’Automobile de Paris le sixième et dernier modèle de son édition « Les Légendes de Bugatti ». Ce modèle est dédié à Ettore Bugatti, fondateur et patron de l’entreprise. À cette même occasion, Bugatti a célébré la clôture réussie de l’édition des Légendes. Chaque modèle a été construit en trois exemplaires uniquement. Les 18 véhicules ont déjà tous été vendus avant même la présentation du dernier modèle.

z17387.jpg

Avec cette édition, Bugatti rend hommage à des personnalités et à des véhicules importants de l’histoire de l’entreprise. Il y a un an, le constructeur de super-voitures de sport lançait la série en Californie en présentant le modèle Légendes « Jean-Pierre Wimille ». Ensuite sont venues la « Jean Bugatti » à l’IAA de Francfort et la « Meo Costantini » au Dubaï Motorshow.
La série s’est poursuivie cette année avec les premières mondiales de la « Rembrandt Bugatti » au Salon de l’Automobile de Genève et de la « Black Bess » au salon Auto China de Pékin. Il y a quelques semaines enfin, la dernière Légende « Ettore Bugatti » a été présentée à Pebble Beach, en Californie.

z17388.jpg

« L’édition des Légendes est un chapitre marquant de l’histoire de succès de la Veyron. Aujourd’hui, la Veyron aborde la dernière ligne droite. Moins de 20 véhicules sont encore à la disposition de la clientèle », déclarait Wolfgang Dürheimer, le Président de Bugatti Automobiles S.A.S.

z17389.jpg

La super-voiture de sport de série la plus puissante, la plus rapide et la plus chère du monde est limitée à un total de 450 exemplaires – 300 coupés, déjà vendus, et 150 roadsters. Lorsque toutes les Veyron seront construites, Bugatti ouvrira le prochain chapitre de sa production.

z17390.jpg

« La prochaine Bugatti occupera elle aussi une position incontestable au sommet absolu du monde automobile », a confié le Président de Bugatti, Wolfgang Dürheimer, devant les quelque 1 000 invités de la soirée. « Bugatti restera la Mecque des connaisseurs automobiles les plus exigeants du monde. »

z17391.jpg

Source : AudiPassion.com

La Fourmi GTI ...

z17383.jpg

Chez Volkswagen, outre la Passat qui fait office de grande nouveauté, la Polo évolue également dans sa déclinaison sportive GTI. L’appellation fétiche de la marque s’applique maintenant à la Polo restylée et change quelque peu sa configuration mécanique…

Au revoir donc le 1,4 litres TSI de 180 chevaux et place maintenant au 1,8 litres de 192 chevaux développant 320 Nm de couple. En bref, la nouvelle Polo GTI gagne 70 Nm et 12 chevaux. Elle accueille également dorénavant le choix d’une boite manuelle à côté de l’automatique DSG .

z17384.jpg

Les retouches extérieures sont minimes et il faut avoir un œil expert pour distinguer ce qui change sur les boucliers. Sur ce modèle blanc, les touches rouges caractéristiques GTI sont particulièrement visibles sur les badges latéraux, les optiques, la calandre ou encore à l’intérieur au niveau des surpiqûres ou encore du levier de vitesses. Quant à la sellerie GTI, elle habille toujours les sièges !

z17385.jpg

Source : LeBlogAuto.com

12/10/2014

Golf Alltrack !!!

z17370.jpg

La Volkswagen Golf Alltrack se présente au public au Mondial de l'Automobile. Découvrez ce break baroudeur depuis son stand parisien.

Comme sa "cousine" la Seat Leon X-Perience, la Volkswagen Golf Alltrack fait ses débuts en public au Mondial de l'Automobile de Paris 2014. Il s'agit d'un break Golf SW à l'orientation "tout-chemin". Il a ainsi été surélevé de 20mm et équipé de protections de carrosserie.

Les passages de roues et bas de caisse latéraux sont ainsi recouverts de plastique noir, tandis que les soubassements de l'Allemande reçoivent des plaques en métal gris argent. Les barres de toit parachèvent cette panoplie d'aventurier comme c'est également le cas sur les Skoda Octavia Scout et autres Audi Allroad du groupe Volkswagen.

z17371.jpg

La transmission intégrale 4Motion fait partie de la dotation de série de la Golf Alltrack. Elle transmet la puissance de quatre motorisations quatre-cylindres suralimentées, un bloc essence de 180ch et trois Diesel de respectivement 110, 150 et 184ch. La boîte de vitesses à double embrayage DSG6 est de série sur les deux moteurs les plus puissants, et le contrôle de vitesse en descente est standard sur toute la gamme.

La Volkswagen Golf Alltrack arrivera en France au printemps 2015. Ses tarifs n'ont pas encore été communiqués.

z17372.jpg

Source : Autoplus.fr

05/10/2014

Audi TTS Roadster

z17276.jpg

Audi dévoile aussi en première mondiale à Paris son coupé TT découpé, alias donc l’Audi TT Roadster.

z17277.jpg

Équipée de la transmission intégrale Quattro de série, cette nouvelle Audi TT S Roadster coiffe la gamme du coupé découpé avec 310 ch et 380 Nm délivrés par le 2.0 TFSI. Les autres motorisations sont aussi partagées avec le coupé.

z17278.jpg

Il partage sinon l’incontournable capote en toile dont l’ouverture et la fermeture électrifiées demandent dix secondes de patience jusqu’à la vitesse de 50 km/h en roulant. A noter également la présence du déflecteur coupe-vent électrique qui prend place derrière pour protéger les occupants.

z17279.jpg

Pour le reste des informations complémentaires, je vous renvoie au sujet de présentation. Ci-dessous les photos live depuis le Mondial de Paris. Quant au lancement, il interviendra dans la foulée du Mondial de Paris, la déclinaison la plus puissante TTS ne devant pas débouler en revanche avant le début de l’année prochaine.

z17280.jpg

Source : Audi. Crédit photos  : le blog auto.

New Passat in Paris !!!

z17270.jpg

Le Mondial de l’Automobile 2014 est l’occasion pour Volkswagen de présenter une voiture importante pour la marque, la Passat, ou en tout cas sa toute nouvelle huitième génération. Moins répandue que la Golf ou la Polo en France du fait de son format de berline en perte de vitesse dans l’hexagone, c’est elle qui est le fer de lance de VW aux Etats-Unis (même si la voiture de ce nom construite aux USA est différente) et en Chine, et l’arrivée de la génération B8, basée comme un tas d’autres modèles du groupe sur la plate-forme MQB , est significative. VW a choisi de mettre en avant la Passat GTE mais elle n’est pas seule sur le stand.

z17269.jpg

La Passat GTE est la dernière née de la lignée des hybrides plug-in du constructeur, et elle arrive après la Golf du même nom. Comme cette dernière, elle est équipée d’un moteur 1,4 TSI couplé à un moteur électrique et des batteries rechargeables sur secteur et sera disponible sous forme de berline ou de break Variant.

z17271.jpg

En plus de cette version vedette, des autos à motorisation plus classiques sont présentes également. La Passat devrait voir pas moins de 10 versions différentes pour accompagner sa croissance dans toutes les dimensions. L’empattement a été augmenté de 79 mm, ce qui n’est pas rien, et les dimensions extérieures sont à l’avenant. Malgré cette inflation dans les mensurations, le poids est réduit de plus de 80 kg…

z17272.jpg

La Passat embarque des tas d’équipements de sécurité en plus de sa nouvelle console tactile : assistance de freinage d’urgence, surveillance des lignes, assistance au parking et une vision 360 degrés grâce à des caméras externes.

z17273.jpg

Stylistiquement parlant, Volkswagen n’a pas pris de risques. Jusque-là, celà lui a plutôt bien réussi…

z17274.jpg

z17275.jpg

Crédit photos : AM/le blog auto

03/10/2014

Voyage en 1ere Classe !!!

La Bentley Mulsanne Speed en impose sur le stand. Toutes les caméras et objectifs sont rivés sur elle. Luxe, puissance, beauté, comment ne pas tomber sous le charme ?

z17229.jpg

Il est difficile de s'approcher de la Bentley Mulsanne Speed. Les caméramans sont autorisés à monter sur le trône un par un par et les interviews s'enchaînent dans l'habitacle. Il y a même des "visites privés" pour les journalistes chinois ! Il faut prendre son mal en patience.

z17230.jpg

Patience récompensé lorsque l'on monte à bord, à l'arrière s'il vous plait. On entre dans un monde de luxe et d'apaisement. Fini le bruit de la foule, le crépitements des flash. Espace largement suffisant, bois précieux, cuir de grande qualité, miroir, télévision, tous les détails sont soigneusement disposés, sentant que chaque élément est pensé pour offrir un maximum de confort et de bien-être.

z17231.jpg

Et le conducteur ? Il n'a aucune raison d'être jaloux. Le poste de conduite bénéficie du même soin que le reste de l'habitacle. La finition générale est largement supérieur à celle d'une Rolls Royce.

z17232.jpg

Sous son pied droit, le V8 6.75 litres de cylindrée ne demande qu'à propulser cet Airbus avec force. Disposant de 537 ch et 1 100 Nm de couple, rien ne fait peur à ce gros moteur.

z17233.jpg

Le temps est compté sur le stand Bentley. On me fait signe de descendre, une autre "visite privée" s'organise. Retour à la réalité.

z17234.jpg

Source : Largus.fr

Nouvelle A7 à Paris 2014

z17223.jpg

Tout comme l'A6 dont elle est très proche techniquement, l'A7 Sportback a reçu son lot d'évolutions pour la rentrée. C'est sa version sportive S7 qui nous le rappelle au Mondial de l'auto.

Routière émérite, l’A7 Sportback a profité de son restylage de mi-parcours pour optimiser son bilan énergétique. C’est d’ailleurs elle qui a introduit les nouveautés présentées par l’A6 cette année à Paris.

Parmi celles-ci, on citera en premier lieu l’évolution 218 ch du V6 TDI 3.0 (anciennement 204 ch), qui adopte le label Ultra en version 2 roues motrices. Avec à la clé, une consommation normalisée réduite à 4,7 l/100 km et des émissions de CO2 dignes d’une compacte : 122 g/km. Des performances remarquables pour un 6 cylindres : la concurrence a recours à des 4 cylindres pour des scores équivalents. Ce bloc est par ailleurs disponible en 2 variantes de 272 et 320 ch (BiTDI), plus véloces.

La palette de blocs essence se compose à présent des 2.0 TFSI 252 ch et V6 333 ch. Au-dessus, le V8 suralimenté de la S7 passe de 420 à 450 chevaux alors que la tonitruante RS7 conserve ses 560 chevaux, qui l’emmènent de 0 à 100 km/h en seulement 3,9 s.

L’élégant coupé 5 portes aux anneaux apporte également quelques retouches à son regard. Affiné, celui-ci s’équipe d’un éclairage full-LED de série et propose la technologie Matrix LED à faisceau matriciel en option.
Déjà commercialisée dans l’Hexagone, l’A7 Sportback restylée débutent à partir de 58 900 euros.

z17224.jpg

Source : Largus.fr

A6 Nouvelle Génération

z17225.jpg

Aux côtés du concept TT Sportback, Audi présente également au Mondial de l’Auto la version restylée de son Audi A6.

 

z17226.jpg

Vous avez un peu de mal à distinguer ce qui change sur cette Audi A6 2015 ? Il faut dire que les changements esthétiques sont assez minimes, avec comme plus grosses modifications des optiques et des entrées d’air redessinées, ou encore des sorties d’échappement modifiées.

 

z17227.jpg

En revanche, les évolutions techniques sont plus marquées, avec de nouvelles motorisations répondant toutes aux normes Euro 6. On retiendra notamment le nouveau V6 3.0 TDI développant 320 ch dans sa version la plus puissante, le V8 4.0 biturbo de la sportive S7 qui atteint désormais 450 ch, ou encore le 2.0 TDI de 150 ch de la version « ultra », permettant d’abaisser la consommation mixte à 4,2 l/100 km.

z17228.jpg

Source : Autonews.fr

Volkswagen XL Sport Concept

z17217.jpg

Véhicule électrique, hybridation rechargeable : Volkswagen est sur tous les fronts pour réduire la consommation. Le concept car XL Sport explore une nouvelle piste, celle d'un moteur emprunté à une moto.

z17218.jpg

Volkswagen poursuit sa quête de basse consommation de carburant.
Après le prototype XL1 dévoilé en mars 2013 au salon de Genève, voici au Mondial de Paris 2014 une version plus affutée baptisée XL Sport. La ligne fuselée de cet engin ultra-bas (1,15 m) est conservée, incontournable pour bénéficier d’une aérodynamique optimale. Le Volkswagen XL Sport affiche un Cx de  0,258. Les proportions évoluent notablement avec une longueur de 4,29 m (+ 40 cm) une largeur de 1,87 m (+ 18 cm) et un empattement de 2,42 m (+20 cm). En revanche, les roues arrière ne sont plus dissimulées et les lignes sont plus musclées.

z17219.jpg

La surprise se trouve sous le capot. Fini la motorisation hybride diesel associant un 0.8 à trois cylindres de 48 ch  à un électromoteur de 20 kW (soit environ 27 ch) qui animait le XL1. Place à un moteur de moto sous la forme d’un bicylindre en « V » 1 200 cm3 issu de la Ducati 1199 Panigale. Installé en position centrale, il anime les roues arrière via une boîte robotisée DSG à double embrayage et six rapports. Le constructeur de motocyclettes italien est entré dans le giron du groupe Volkswagen en devenant la propriété d’Audi en avril 2012. De quoi permettre de nouvelle association d’idées.  

z17220.jpg

Une aubaine pour le projet XL qui profite de la compacité et surtout de la légèreté de ce bloc qui ne revendique pas moins de 200 ch. Car le XL Sport  n’a pas à embarquer de batteries qui sont la pièce essentielle de la lourde chaîne de traction hybride du XL1. 
Avec un poids contenu à 890 kg, le XL Sport accélère fort (de 0  à 100 km/h en 5,7 s) et atteint la vitesse maximale de 270 km/h.

z17221.jpg

Le XL Sport entretient également la filiation avec le prototype Ecoracer. Dévoilé en 2005 au salon de Tokyo, ce concept animé par un moteur 1.5 turbo-diesel de 136 ch affichait à l’époque une consommation record de 3,4 l/100 km.

z17222.jpg

Source : Largus.fr

02/10/2014

Le TT Sportback à Paris 2014

Le nouvel Audi TT se décline à Paris en une séduisante étude de coupé-berline. Plus pratique et logeable, elle a toutes les chances de passer en production.

z17211.jpg

Une voiture d’égoïste l'Audi TT ? Plus pour longtemps. En effet, sa troisième génération, d'abord annoncée par un break de chasse baroudeur (l'allroad Shooting Brake) puis par un petit SUV (l'Audi TT offroad), s'essaie à la formule coupé à 4 portes à Paris.

Le message est clair : le choix ne se limitera bientôt plus au Coupé ou au Roadster, mais s'étendra à une gamme TT à part entière.

z17212.jpg

Au vu de son aspect réaliste, cette version Sportback en sera certainement l'un des prochains membres.

On retrouve transposés sur celle-ci les 4 ouvrants et le pavillon fuyant des A5 et A7 Sportback, et le résultat ne manque vraiment pas d'allure.

La poupe, pleine de caractère, se démarque clairement du coupé (la proue beaucoup moins), avec des feux effilés qui se rejoignent au centre et deux sorties d'échappement aplaties.

 

z17214.jpg

Les jantes de 21 pouces, les passages de roues enflés et les larges écopes du bouclier avant soulignent aussi les velléités sportives du concept, qui loge sous son capot une explosive variante de 400 ch du 2.0 TFSI. Cette dernière permet à l'auto de régler le 0 à 100 km/h en seulement en 3,9 s.

A l'intérieur, la planche de bord et la belle dalle numérique remplaçant l'instrumentation sont directement tirées du TT.

z17213.jpg

Les 4,47 m du modèle - soit la longueur de l'A3 Berline à 1 cm près - lui permettent d'offrir 2 places de plus à l'arrière, mais sa hauteur limitée à 1,39 m et la chute prononcée du pavillon limitent fatalement la garde au toit. A vérifier sur la version de série, mais pas avant 2017.

z17215.jpg

Davantage de photos, tu cliques ...

Source : largus.fr