incoxike.visites

14/01/2014

Bilan 2013 de Seat

Il y a peu, Seat était menacé de disparition, faut de ventes insuffisantes. Mais la marque a retrouvé grâce à la Leon le chemin de la croissance. Sauvé?

2013 restera comme une bonne année pour Seat malgré un marché européen difficile qui représente les trois quarts de ses ventes. 10,6% de croissance pour la marque espagnole du groupe Volkswagen avec 355.000 ventes dans le monde, et 273.200 en Europe. Sur notre continent aussi, les ventes ont augmenté de presque 10%. Premier marché, l’Allemagne (+20,3% / 76.600 véhicules), suivie de l’Espagne (+6% / 58.900) et la Grande-Bretagne (/17% / 45.700).

Comme tout le monde, Seat cherche à exister hors du marché sinistré de l’Europe, et enregistre une croissance de 13% de ses ventes sur ce périmètre. Symbole de cette croissance plus forte, trois marchés hors Europe font leur apparition dans les 10 premiers marchés de la marque : Mexique (5ème / +0,4% / 21.200), Algérie (6ème / +26,9% / 20.500) et Turquie (8ème / +90,4% / 11.100).

L’Ibiza reste toujours le fer de lance avec 154.100 unités, mais recule de 7,7%. C’est surtout la nouvelle Leon qui dope les ventes : 102.800 ventes dans le monde, en hausse de 44,4%. Avec 28.900 immatriculations, la Mii complète le podium avec une hausse de 43,2%. Toledo, Altea et Alhambra réalisant environ 20.000 unités chacune, et l’Exeo a cessé sa production en juillet dernier.

Croissance des ventes retrouvée pour Seat, avec le meilleur résultat depuis 5 ans… mais la marque doit à présent prouver à Volkswagen qu’elle est sur le chemin de la rentabilité… Et devra convaincre les autorités suprêmes du groupe que des investissements dans de nouveaux modèles, comme un SUV, ne seront pas inutiles…

z12669.jpg

Source : Seat via LeBlogAuto.com

20:28 Écrit par nuknuk31 dans Actualité, Seat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilan, 2013, seat, frankfurt, francfort |  Facebook |

19/09/2013

The English Touch !!!

z10008.jpg

z10009.jpg

z10010.jpg

z10011.jpg

z10012.jpg

15/09/2013

Quattro Sport & Nanuk ...

Ce sont les deux concept-cars présentait par Audi au salon de Francfort. En espérant voir bientôt la Quattro Sport sur la route avec son V8 Bi-turbo et son moteur électrique qui développe en tout 700 ch et 800 nm et  la propulse à 305 km/h et 3.7s de 0 à 100 ...

z9920.jpg

z9921.jpg

z9922.jpg

z9923.jpg

z9924.jpg

z9925.jpg

z9926.jpg

z9927.jpg

z9928.jpg

z9929.jpg

z9930.jpg

z9931.jpg

25/09/2011

Good Sunday !!!

Aprés avoir fait un tour des nouveautées qui font de Francfort un trés grand salon, allons faire un tour du coté des hotesses ....

z3288.jpgz3289.jpgz3290.jpgz3291.jpg

24/09/2011

Concept Land !!!

z3282.jpgz3283.jpg

Ce n’est pas un mais deux concepts DC100 qui sont finalement présentés sur le stand Land Rover. Alors que le constructeur britannique nous avait promis un seul prototype qui préfigure le futur Defender, la marque anglaise dévoile finalement deux versions dont une déclinaison sport.

z3284.jpg

Le DC100 arbore des lignes relativement classiques qui partagent de nombreux points communs avec la famille Defender. Le « Sport » dispose pour sa part d’un pare-brise et des vitres latérales tronqués de forme profilée qui rappelle les capotes en toile et les pare-brise rabattables des modèles d’antan. En référence, toujours, à leurs aînés, ces deux concepts se dotent de trois sièges à l'avant avec notamment un siège central qui se soulève pour laisser apparaître un casier de rangement, tandis que le siège passager extérieur peut être replié pour garantir une plus grande capacité de transport.

z3285.jpg

Ces deux concepts sont des concentrés de technologie. Ainsi, le DC100 reçoit une version évoluée de l’actuelle suspension pneumatique de la marque qui permet de modifier la hauteur de suspension jusqu’à 320 mm, lui garantissant ainsi de très bons angles d’attaque et de fuite exceptionnels. Le DC100 Sport est pour sa part pourvu de la troisième génération de la suspension adaptative Magneride. Mais ce n’est pas tout puisqu’ils disposent de nombreuses assistances comme le système Terrain-i qui permet de visualiser virtuellement et en trois dimensions le terrain en amont du véhicule et de l’afficher sur son écran tactile central.Le conducteur est ainsi avertit des différents obstacles sur sa route et le dispositif peut même lui proposer un itinéraire plus sûr. A noter aussi une aide au franchissement de gué fonctionnant grâce à un sonar, des pneus cloutés activés par le conducteur sur simple pression d’un bouton et le dernier-cri en matière de peinture qui permettront de nettoyer automatiquement la carrosserie et de réparer ses défauts.
Land Rover attend maintenant de voir la réaction du public pour mettre en chantier le nouveau Defender qui devrait arriver en concessions en 2015.
z3286.jpgz3287.jpg
source : Caradisiac

R8 GT Spyder ...

Audi a profité du Salon de Francfort pour présenter au public son dernier bolide : la R8 GT Spyder.

z3273.jpg

Vu la réussite de l’Audi R8 et de son V10 FSI de 525 chevaux, on attendait avec impatience la version Spyder. Dévoilée sur le net en mai puis à l’occasion de plusieurs manifestations, la déclinaison la plus sportive de la R8 GT a été présentée au Salon de Francfort.

On peut commencer par revoir le design de la belle. Si la Spyder reçoit les mêmes appendices en carbone que sa devancière, elle bénéficie d’extracteurs d’ailes élargis, d’un spoiler arrière fixe et des logos GT sur les ailes. L’engin dispose d’un châssis abaissé de 10 mm pour un meilleur aérodynamisme et une meilleure adhérence. Avec une toile escamotable en 19 secondes (jusqu’à 50 km/h), l’Audi R8 GT Spyder a également suivi un petit régime à base de fibre de carbone. Résultat : une perte de 85 kg pour un poids total de 1 640 kg.

z3274.jpg

Une différence qui se ressent évidemment une fois sur la route. Normal, vu la puissance du 5,2 litres dont les 560 chevaux et 540 Nm sont toujours transmis via le Quattro, typé propulsion, et la boite robotisée R-Tronic. Du coup, en terme de performances, ça donne un 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et une pointe de vitesse de 317 km/h. Plutôt pas mal par rapport aux autres supercars !

z3275.jpg

L’intérieur n’est pas en reste. La qualité de fabrication Audi est toujours remarquable avec des touches de fibre de carbone au niveau de la commande centrale, d’Alcantara sur le volant, et enfin de cuir Noppa pour le reste. Au niveau équipements, on pourra apprécier la clim automatique, le système de navigation Audi Plus, l’alarme de série, mais aussi la sonorisation Bang & Olufsen et l’interface mains libres Bluetooth.

z3276.jpg

Le prix ? 207 800 euros en Allemagne. Produite comme la version couverte à 333 exemplaires (dont 12 pour la France), l’Audi R8 GT Spyder a déjà trouvé preneur.

source : Sport-Prestige.com

23/09/2011

L'Or Blanc ...

z3263.jpg

Dévoilée sur le net début juillet, la Bugatti Veyron Grand Sport L’Or Blanc a effectué ses grands débuts officiels en Europe cette semaine au Salon de Francfort.

La dernière série spéciale de la Bugatti Veyron Grand Sport, baptisée L’Or Blanc, était sortie sur internet début juillet. Infos et photos à l’appui. Elle a ensuite été visible pour la première fois en août lors du Concours d’élégance de Pebble Beach en Californie, mais les grands débuts officiels en Europe ont eu lieu cette semaine à l’occasion du Salon de Francfort.

En fait, le constructeur parle de série spéciale mais, pour l’instant, l’exemplaire proposé est un modèle unique. Et il n’est pas unique seulement d’un point de vue quantitatif, mais aussi sur le plan de sa conception. Car cette Grand Sport a été réalisée en porcelaine (blanc et bleu) avec le concours de la Manufacture Royale de Porcelaine de Berlin. Il fallait y penser…

z3264.jpg

Pour cette version, les changements se limitent comme d’habitude à l’esthétique avec notamment les inserts de fine porcelaine blanche, appliqués un peu partout, de l’habitacle aux ailes arrière. Sous le capot, on retrouve donc le W16 et de ses 1001 chevaux.

Cette Veyron Grand Sport L’Or Blanc demandera une enveloppe de 1,65 million d’euros. Cette énième édition unique fait suite entre autres aux versions Bleu centenaire, Faubourg par Hermès et Sang Noir qui ont ponctué la carrière de la Veyron. Sur les 150 unités de Veyron Grand Sport programmées, Bugatti n’en a pour l’instant écoulé qu’une quarantaine. D’autres séries spéciales similaires à celle-ci pourraient voir le jour dans les mois à venir pour accélérer le processus.

z3265.jpg

source : Sport-Prestige.com

22/09/2011

Mission L ...

z3257.jpg

Attention, Skoda nous présente aujourd’hui sa future compacte qui viendra s’intercaler entre la Fabia et l’Octavia.

z3258.jpg

Chez le constructeur d’origine tchèque, un concept dénommé Mission signifie clairement qu’il s’agit d’un projet proche de la commercialisation. Ce Mission L qui mesure 4,48 m préfigure donc la prochaine berline compacte qui sera lancée sur le marché en Europe, en Russie et en Chine à partir de 2012 et en Inde dès 2011. Sa présentation officielle aura lieu à l’occasion du prochain salon de Genève.

z3259.jpg

Le 6e modèle de la gamme reprendra mis à part quelques détails (toit, poignée de portes et jantes) les traits de ce concept. A l’intérieur, on retrouve l’expertise de la marque tchèque à savoir l’habitabilité arrière et un volume de coffre intéressant. Cette future compacte prendra donc la place de l’ancienne Octavia Tour.
L’arrivée de ce nouveau modèle marque également le début d’une nouvelle offensive produit puisque Skoda a d’ores et déjà annoncé qu’il avait prévu de présenter un nouveau véhicule tous les six mois durant les prochaines années.
z3260.jpg
 
source : Caradisiac
 
 

21/09/2011

Felin ...

Ce n'est pas une VW, ni une Porsche mais putain que je kiffe cette caisse ....

z3251.jpgz3252.jpgz3253.jpg

22:19 Écrit par nuknuk31 dans Francfort 2011 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, c-x16, francfort, frankfurt, 2011, photo, video |  Facebook |

Nouveautée Ibérique !!!

Même si Seat refuse encore de l'admettre, le concept IBL n'a pas grand-chose d'une étude sans lendemain. Ses traits devraient influencer la remplaçante de la familiale Exeo.

z3243.jpg

En modernisant et rebadgeant une Audi A4 d'ancienne génération, Seat s'est doté d'une familiale à moindre frais. Mais les ventes ne se sont pas vraiment montrées concluantes : avec 934 exemplaires écoulés sur les six premiers mois 2011, en France, cette espagnole se place seulement au 16e rang de sa catégorie. Une contre-performance qui risque de raccourcir sa carrière malgré l'annonce d'un timide toilettage. Même s'il n'introduit officiellement aucun modèle précis, le concept IBL présenté à Francfort semble en effet esquisser sa remplaçante. Avec 4,69 m, la longueur progresse simplement de 3 cm. En revanche, le porte-à-faux avant plus court paraît annoncer la conversion à des motorisations transversales. Normal, car la descendante de l'Exeo devrait reprendre la plate-forme MQB, comme les futures Audi A3, Volkswagen Golf 7 ou la prochaine Leon.

Le style, lui, est bien dans la lignée des études IBE et IBX. On retrouve des phares à diodes aussi fins qu'aiguisés, une mince calandre et une nervure marquée sur les flancs. La motorisation obéit aussi à une certaine volonté de continuité, puisqu'il s'agit d'une mécanique hybride rechargeable sur laquelle la marque reste toujours avare en détails techniques. Quant à l'habitacle, malgré ses touches rouge vif, il se révèle plutôt sobre et réaliste. On note simplement quelques spécificités, comme les pavés tactiles intégrés au volant et la vitre qui englobe à la fois l'instrumentation et le haut de la console centrale. Mais dans l'ensemble, ce concept IBL semble paré à débarquer en concessions, probablement en 2013. Reste à savoir si ses lignes évolueront encore avec l'arrivée du tout nouveau patron du style de la marque, l'espagnol Alejandro Mesonero-Romanos.

z3244.jpg

source : Automobile-Magazine.fr

14:01 Écrit par nuknuk31 dans Francfort 2011, Seat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, ibl, frankfurt, francfort, 2011, photo, concept |  Facebook |