incoxike.visites

02/02/2016

250 lm Scaglietti Berlinetta !!!

z21025.jpgPrésentée à Paris en novembre 1963, la Ferrari 250 LM (« Berlinetta Le Mans ») est une déclinaison Grand Tourisme de la Ferrari 250 P. Destinée à remplacer la victorieuse 250 GTO, elle ne connaîtra pas les heures de gloire des modèles précédents. Face à une concurrence toujours plus pressante, et notamment face au nouveau projet dénommé GT40 de Ford, Ferrari décide de produire à un son tour un modèle GT, en espérant comme à son habitude « la nonchalante bienveillance de la CSI pour obtenir l'homologation en GT dès la mise en route de la production »19.

Alors que Ferrari avait déjà fait passer la 250 GTO pour une simple évolution de la 250 GT, la même ruse ne convainquit pas une deuxième fois le CSI. L'homologation de la 250 LM en Grand Tourisme ayant été refusée par les instances internationales de l'époque, elle fut condamnée à se battre avec les prototypes qui la surclassait. À noter cependant qu'elle remporta les 24 Heures du Mans en 1965, sauvant la victoire pour Ferrari.

z21026.jpg

z21027.jpg

z21028.jpg

z21029.jpg

z21030.jpg

z21031.jpg

z21032.jpg

z21033.jpg

z21034.jpg

Source : Wikipedia.fr

30/07/2014

For Sale !!!

z16790.jpg

La maison de vente aux enchères RM Auctions vient-elle tout juste de clôturer une très belle vente à plus de 41 millions d’euros, en parallèle du Grand Prix Historique de Monaco, que l’affiche de la prochaine se dévoile déjà. Et si sur le Rocher, c’est une Ferrari 275 GTB/C de 1966 qui a affolé les acheteurs, trouvant finalement preneur pour 5,71 millions d’euros, c’est une autre belle italienne marquée du Cheval Cabrée qui s’annonce comme la star de la vente de Monterey, les 15 et 16 août.

 

 

z16791.jpg

C’est en marge du Concours d’Elégance de Pebble Beach que RM Auctions proposera une Ferrari 275 GTB/4. Mais pas n’importe laquelle: celle ayant appartenu à Steve McQueen!

 

z16792.jpg

z16793.jpg

Reçue durant le tournage de Bullitt

Amoureux de belles automobiles, le "King of Cool" était déjà propriétaire d’une Jaguar XKSS de 1957 lorsqu’il s’offre sa première Ferrari, une 250 GT Lusso. Revendue en 1967, l’acteur hollywoodien décidera de la remplacer par une 275 GTB/4, lui qui a été conquis par la 275 GTB Spider NART au volant de laquelle on le voit dans le film L’Affaire Thomas Crown.

z16795.jpg

z16794.jpg

Un an après, c’est pendant le tournage de Bullitt à San Francisco qu’il recevra son bolide, lequel côtoiera pendant les cinq ans qu’il passera au service de Steve McQueen la Porsche 911 2.2S, immortalisée dans la première scène du film Le Mans. L’acteur se séparera finalement de sa 275 GTB/4 en 1973.

 

z16796.jpg

Certifiée Ferrari Classiche

Et c’est à Guy Williams, une autre vedette de cinéma qui a notamment incarné Zorro, que la Ferrari sera revendue. On sait ensuite qu’un amateur a déboursé près de 850.000€ en 2007 pour l’acquérir avant d’entreprendre une restauration complète auprès de Ferrari Classiche. Une étape délicate puisque l’un des propriétaires précédent l’avait convertie en Spider. Il a donc fallu aux spécialistes de Maranello lui redonner son format coupé d’origine.

z16797.jpg

z16798.jpg

z16799.jpg

z16800.jpg

z16801.jpg

z16802.jpg

z16803.jpg

Source : RM Auctions via SportAuto.fr

17/11/2010

Belles Italiennes !!!

z2181.jpgz2182.jpgz2183.jpgz2184.jpgz2185.jpg